Qu'est-ce que la zoothérapie ?

L’effet thérapeutique est définit comme étant une situation avec un changement de comportement.

Corson et Corson (couple de psychiatres américains)

La zoothérapie fait appel aux bienfaits que les animaux procurent aux humains.

A la fin des années 1950, le psychologue Boris Levinson fut l’un des premiers à utiliser l’animal comme complément thérapeutique dans le cadre de ses consultations. C’est par un pur hasard qu’il découvrit l’impact spectaculaire qu’a eu son chien sur un jeune patient autiste emmuré dans un mutisme et qui, à la vue du chien, s’exclama. En reconnaissant au chien un rôle de catalyseur social, Boris Levinson a pu constater ses effets thérapeutiques chez un bon nombre de personnes particulièrement vulnérables, telles que les personnes âgées, en deuil ou en perte d’autonomie.
L’animal sert alors de soutien affectif pour les gens ayant un réseau social limité.
En raison de leur acceptation inconditionnelle, les animaux facilitent la communication et contribuent à sécuriser l’environnement durant les sessions thérapeutiques favorisant ainsi l’augmentation de l’estime de soi.

La présence d’un animal favorise la stimulation physique et sensorielle.
Le fait de flatter un animal contribue à diminuer le rythme cardiaque et la pression artérielle, ce qui démontre son aspect apaisant. Le contact avec un animal facilite les interactions sociales et la spontanéité.
L’animal est un outil thérapeutique puisqu’il facilite le contact avec l’intervenant. Il est une source de réconfort et de stimulation sensorielle.

Deux types de séances

TAA: Thérapie Assistée par l’Animal, constitue la forme la plus significative de la zoothérapie puisqu’elle prend en compte la véritable dimension thérapeutique de l’intervention animale. Elle se caractérise par le fait qu’elle a le champ d’action le plus vaste puisqu’elle s’adresse auprès de personnes physiquement et/ou intellectuellement handicapée, des personnes âgées, des détenus, des personnes souffrant de troubles psychologiques, de la délinquance juvénile, adolescents en difficulté…

AAA: Activités Associant l’Animal, à contrario, sont des activités permettant d’améliorer la qualité de vie en augmentant la motivation et la participation aux loisirs éducatifs et récréatifs. Elles se font dans des milieux variés. Elles permettent à la plupart des populations concernées, de se sécuriser, de se sortir de leur mutisme, de s’épanouir et de trouver une motivation dans leur vie.

Deux mots sur l'association Mon ami Ben

Mon ami Ben est une association de zoothérapie (ou médiation par l'animal) qui met en place des animations individuelles ou de groupe à l’aide d’animaux familiers, introduits par l’intervenant qualifié dans l’environnement immédiat d’une personne chez qui l’on veut susciter des réactions visant à maintenir ou à améliorer son potentiel cognitif, physique, psychosocial et/ou affectif.

La médiation peut aussi faire l’objet d’animations associant l’animal (AAA) pour le bien-être et le côté ludique dans les établissements cités ci-dessus, les établissements scolaires et centres de loisirs.

L’association prône le volontariat pour les référents, les participants et les animaux.

Pourquoi le nom "Mon ami Ben" ?

Pour rendre hommage à une autobiographie de Julia Romp, "Mon ami Ben : un chat sauve un enfant de l'autisme".

C'est l'essence même de la zoothérapie, le lien entre l'Homme et l'Animal prend tout son sens.